Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Avoir confiance, est-ce bien raisonnable ?

Publié le lundi 23 mai 2022 . 4 min. 15

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Dans un monde où prédomine les incertitudes et les inquiétudes, la confiance s’impose comme une composante essentielle de la vie en société. Plus que jamais, elle est la pierre angulaire de toute relation sociale. Mais l’intensité du désir de confiance éprouvé dans une société ou dans une organisation est aussi à l’origine de beaucoup de désillusions et de frustrations car la nature même de la confiance est à la fois prometteuse et trompeuse.   


La confiance est prometteuse, car tout le monde s’accorde à dire que la vie serait tellement plus belle, plus agréable et plus supportable si tout le monde se faisait confiance. Ils sont d’ailleurs très nombreux les spécialistes, les formateurs, les commentateurs et les acteurs de la vie sociale organisée qui lui prêtent des vertus quasi universelles et providentielles. La confiance comme un remède contre les désordres sociaux, les dysfonctionnements organisationnels et un grand nombre des souffrances psychologiques liées à la vie moderne.


Mais la confiance est aussi trompeuse d’abord parce que le sens donné à la confiance est loin d’être univoque. On peut par exemple considérer la confiance comme un mécanisme social, objectif, explicite et donc parfaitement mesurable. Dans ce cas, la confiance résulte d’un calcul de risque sur l’avenir, une mise en équation de faits objectifs avec des probabilités de succès. Concrètement, j’accepte de faire confiance à cette personne ou cette institution parce que je sais qu’elle ne me décevra pas. La confiance que j’accorde est alors de nature « rationnelle ».


Mais, comme le démontre le philosophe et sociologue Georg Simmel, il existe une autre forme de confiance qui résulte, non pas d’un calcul, mais d’un pari audacieux, une prise de risque fondée sur des bribes d’informations, une forme subtile de lâcher prise. Cette confiance que l’on peut qualifier de « délibérée » repose sur une espérance de fiabilité dans un contexte d’incertitude sur autrui. 


C’est le cas si je confie à une personne une tâche ou une mission d’importance avec très peu d’éléments objectifs sur ses chances réelles de succès. C’est l’espoir qu’elle réussisse qui me pousse à lui faire don de cette opportunité de montrer de quoi elle est capable. En agissant ainsi, je fais délibérément confiance et le risque que je prends a alors la forme d’un cadeau d’une valeur presque inestimable en cas de succès pour le ou la bénéficiaire.


La confiance est donc trompeuse car malgré l’ampleur de son élasticité sémantique, rares sont les personnes qui prennent le temps de définir de quoi ils parlent lorsqu’il évoque et convoque la confiance dans leurs propos. Confiance rationnelle ou délibérée ? Ce n’est pourtant pas la même chose.


De façon un peu caricaturale, on pourrait être tenté de dire que la confiance rationnelle appartient au monde de la gestion et du management alors que la confiance délibérée à celui du leadership et de l’entrepreneurship.


Plus subtilement, la confiance « rationnelle » peut être considérée comme une dimension RH parmi d’autres, un facteur de performance sociale qu’il convient de circonscrire pour qu’il puisse rejoindre la cohorte des outils de gestion.


Dans un autre registre et sans être exclusif du précédent, la confiance échappe nécessairement à la convoitise des tableurs Excel et à la tentation de rédiger un vade mecum de la confiance. Cette confiance délibérée est spécifique à un contexte social et psychologique. Ni totalement prédictible, ni involontairement systématique, ni forcément logique, elle est avant tout le fruit d’un acte ponctuel et déraisonnable au sens rationnel du terme.


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
d'Eric-Jean Garcia

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER