Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Les dirigeants qui jouent aux superstars, c'est fini !

Publié le jeudi 26 janvier 2023 . 3 min. 30

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Quelle est la différence entre mon PDG et Dieu ? Et bien Dieu ne se prend pas pour mon PDG. Ce type d’humour sarcastique vise clairement un certain type de leadership, celui du dirigeant superstar.


Le dirigeant superstar est l’archétype d’un leadership incarné, charismatique, impérieux et omniscient que l’on pourrait qualifier de « leadership alpha » tant est fort son besoin de dominer.


Les dirigeants superstars ont longtemps été idéalisés par leurs équipes et bon nombre de leurs parties prenantes, y compris parmi leurs investisseurs. On les retrouve iconisés dans les média spécialisées et dans les programmes de formation des Business Schools.


Parmi les plus célèbres en France on trouve bien sûr Bernard Tapie, mais également Michel-Edouard Leclerc, Xavier Niels et bien sûr Carlos Ghosn avant sa chute spectaculaire.    

 
Certains expliquent cette idéalisation du leadership alpha comme une conséquence logique du cadre statutaire dans lequel s’inscrivent les principes de gouvernance des entreprises. Pour d’autres, il s’agit d’un besoin anthropologique des sociétés humaines à se regrouper autour d’un chef admiré pour son intelligence, son courage, sa trajectoire personnelle et sa capacité à séduire son entourage. On peut aussi y voir le trait Freudien du caractère dominant chez certaines personnes dotées d’un narcissisme effréné combiné à un besoin d’être toujours au centre de toutes les attentions. 


Mais quel que soit l’explication, l’avenir de ces dirigeants superstars semble bel et bien compromis. A l’image de l’éviction d’Emmanuel Faber, l’ancien PDG de Danone qui appris à ses dépend que la noblesse d’une entreprise à mission est finalement assez peu compatible avec un leadership de type alpha.


Dans ce monde en quête de raison d’être et de responsabilités extra-financières, le dirigeant superstar incarne l’ancien monde. Un monde hiérarchique, générateur de trop grandes asymétries de pouvoir et de reproduction sociale avérée. Il n’en faut pas plus pour que le dirigeant superstar devienne la cible privilégiée de nombreux acteurs et observateurs engagés.


Mais ne nous trompons pas. La fin du dirigeant superstar adepte d’un leadership alpha ne prescrit pas la fin du leadership. Bien au contraire. C’est même l’occasion de montrer l’incroyable plasticité de ce phénomène social. Les forces d’entrainement et les dynamiques collectives sont le fruit d’une grande variété d’approches de l’exercice du pouvoir lequel peut parfaitement être décorrélé de la fonction, ponctuellement désincarné, majoritairement distribué, éminemment transversal, spontané, discret et généreux.


Pour se convaincre des limites du dirigeant superstar, prenons le temps de savourer cet échange tiré de la célèbre pièce de Berthold Bretch « La vie de Galilée » entre le disciple et son Maître. Le premier s’écrit : « Malheureux le pays qui n’a pas de héro ». Et Galilée lui répond aussitôt pas du tout : « Malheureux le pays qui a besoin de héros ! ».


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
d'Eric-Jean Garcia

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :