Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Management agile ou management agité ?

Enregistré le mardi 6 octobre 2020 . 3 min. 40

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Fort du constat selon lequel tout va toujours plus vite et que l’innovation de rupture s’impose aux entreprises comme un moyen de survie, les entreprises n’ont pas d’autre choix que de s’adapter, d’être toujours plus réactives en se montrant flexibles à tous les niveaux, en tout temps et en tout lieu.

C’est dans ce contexte que le Management agile et son florilège de recommandations inspirées de la méthode « scrum » et de l’esprit « start up » sont en passe de coloniser la vie organisationnelle en faisant au passage la promesse de résoudre les dérives de la bureaucratie, de l’autoritarisme et des méthodes productivistes inspirées du Taylorisme.

Cela tombe bien, car au même moment, on sent monter dans la société une envie pressante d’organiser à sa guise sa vie professionnelle pour qu’elle puisse enfin s’équilibrer avec sa vie privée.

Les solutions agiles semblent ainsi répondre pleinement à ce désir de liberté en incitant les entreprises à repenser le travail et implémenter de nouvelles façons de collaborer ensemble avec l’aide providentielle du numérique et son cortège d’outils prodigieux tels que Zoom, Teams, Slack et Zed. 

Mais l’agilité managériale est un sujet bien plus retors qu’il n’y parait et d’ailleurs les collaborateurs découvrent assez vite que la frontière entre agilité et agitation est particulièrement ténue ; qu’il ne suffit pas de vouloir être agile pour le devenir ; et surtout que le changement permanent agît comme une hormone de croissance sur l’instabilité générale du monde.

Bien entendu, il ne s’agit pas ici de vanter les mérites improbables du conservatisme stratégique, de l’inflexibilité managériale et de la sclérose organisationnelle. L’objectif est plutôt de dépasser la question de l’efficacité des méthodes agiles pour s’interroger sur la raison d’être de cette agilité. Car il y a fort à penser que l’agilité au sens de l’adaptation continue des entreprises aux transformations du monde moderne pose problème.

Par exemple, dans son ouvrage « Il faut s’adapter », Barbara Stigler soulève la question des limites de cette adaptation propre au néolibéralisme et à la mondialisation. On peut également se demander si la complexité engendrée par ce nouvel ordre mondial est vraiment maîtrisable et si elle est finalement compatible avec nos modèles de société démocratique ? Et puis, la nature humaine est-elle biologiquement préparée à autant d’accélération, d’innovation et de transformations ?

Vu sous cet angle, quel rôle les entreprises devraient jouer alors qu’elles ne sont finalement que les rouages d’un ensemble qui les dépasse mais où, sans l’intervention judicieuse des états, c’est bien une raison darwiniste de la société qui s’impose en favorisant les plus aptes à prospérer, ceux-là même qui font un usage immodéré du principe Schumpetérien de « destruction créatrice ».

On peut alors se demander si l’impératif d’adaptation à un monde qui enchaine les crises et les dissatisfactions à un rythme impressionnant est un progrès vraiment souhaitable. C’est en tout cas le message que nous adressait le philosophe Jiddu Krishnamurti lorsqu’il suggérait que ce n'est jamais un signe de bonne santé que d'être adaptable à une société régulièrement malade.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER