Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Vous avez peut-être entendu parler d’une méthode appelée « lean startup ». Elle recommande aux entrepreneurs d’être dans l’action plutôt que dans la réflexion. Dès qu’ils ont une idée, ils ont intérêt à développer un « produit minimum viable » et à le tester sur des clients potentiels. Si le nouveau produit ne trouve pas son public, ils en tirent les enseignements et « pivotent » vers une autre idée.
 
La méthode « lean startup » a connu un grand succès dans la Silicon Valley. Elle est maintenant enseignée dans la plupart des universités et business schools. Elle a beaucoup d’atouts mais elle présente un inconvénient majeur. On sait depuis longtemps que le premier réflexe des clients est de rejeter les idées les plus novatrices. La méthode « lean startup » a donc tendance à tuer les idées les plus originales en incitant les entrepreneurs à les tester le plus rapidement possible ! Il est d’ailleurs assez surprenant de constater que le « lean startup » s’inspire du « lean manufacturing », une technique utilisée dans le domaine de la production pour améliorer l’efficience et la prévisibilité. La créativité et l’innovation ne sont pas du tout la priorité de cette technique.
 
En bref, la méthode « lean startup » a permis de structurer le processus de création d’entreprise. Si de nombreux entrepreneurs l’ont utilisée avec profit, elle a peut-être tué dans l’œuf des idées très ambitieuses. Après tout, pourquoi les clients sauraient-ils mieux que les entrepreneurs ce dont ils ont réellement besoin ? Comme l’a dit Steve Jobs : « Ce n’est pas aux clients de savoir ce qu’ils veulent ».
 


 
Source : Felin, T., Gambardella, A., Stern, S., & Zenger, T. (2019). Lean startup and the business model: Experimentation revisited. Long Range Planning.


Publié le mardi 9 novembre 2021 . 1 min. 40

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :