Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Raconter une histoire bouleverse l'impact des statistiques

Publié le mardi 26 octobre 2021 . 2 min. 32

Voir plus tard
Partager
Imprimer

On dit souvent que les histoires marquent plus les esprits que les chiffres. Mais est-ce réellement le cas ? Une étude menée dans le domaine médical permet de répondre à cette question.


Supposez que votre médecin vous annonce que vous êtes atteint d’une maladie particulièrement grave. Il vous explique alors qu’il existe deux traitements pour la guérir. Le premier traitement est efficace à 90%. Le second traitement est efficace à 30%. Quel traitement choisissez-vous ? La réponse est évidente. Vous choisissez le premier traitement. Supposez maintenant que votre médecin vous dise que le premier traitement est efficace à 90% … mais qu’un de ses patients a vu son état de santé se dégrader après l’avoir pris. Optez-vous toujours pour ce traitement ?


Pour comprendre la mesure dans laquelle les chiffres et les histoires influencent les décisions, des chercheurs ont comparé quatre scénarios : (1) traitement efficace à 90% et histoire positive, (2) traitement efficace à 90% et histoire négative, (3) traitement efficace à 30% et histoire négative ; (4) traitement efficace à 30% et histoire positive.


Les résultats de l’étude sont plutôt intéressants :


·        Lorsqu’un traitement est efficace à 90% et qu’un médecin raconte une histoire positive, 88% des patients optent pour ce traitement ;
·        Lorsqu’un traitement est efficace à 90% mais qu’un médecin raconte une histoire négative, le pourcentage de patients qui optent pour ce traitement chute à 39% ;
·        Lorsqu’un traitement est efficace à 30% et qu’un médecin raconte une histoire négative, seuls 7% des patients optent pour ce traitement ;
·        Lorsqu’un traitement est efficace à 30% et qu’un médecin raconte une histoire positive, le pourcentage de patients qui optent pour ce traitement atteint 78%


Que peut-on retirer de cette étude ? Tout d’abord, elle apporte la preuve que les histoires marquent plus les esprits que les chiffres. Mais sa principale contribution est de montrer l’ampleur du phénomène. Une histoire positive multiplie par onze la probabilité qu’un patient opte pour un traitement peu efficace. Une histoire négative divise par deux la probabilité qu’un patient opte pour un traitement efficace. En cette période de Covid-19, les antivax ont donc encore de beaux jours devant eux. Il leur suffira d’évoquer quelques contre-exemples pour remettre en cause des vaccins efficaces à 95%.


Source : Freymuth, A. K., & Ronan, G. F. (2004). Modeling patient decision-making: the role of base-rate and anecdotal information. Journal of Clinical Psychology in Medical Settings, 11(3), 211-216.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER