Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


L’humilité et la modestie des experts techniques

Publié le mercredi 24 février 2021 . 3 min. 27

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Avez-vous observé combien nombre d’experts techniques, et notamment parmi les meilleurs, sont humbles et modestes dans leur posture professionnelle ?


Un même projet conduit au sein de grands groupes industriels du Cac 40 m’aura fourni un point d’observation saisissant pour documenter cette intuition. Dans chaque cas, il s’agissait de construire un recensement des compétences techniques portées par les acteurs techniques au sein du Groupe.


L’idée consiste à repérer les champs de compétence couverts selon les technologies mobilisées au sein de l’organisation, d’identifier les spécialistes internes et leur niveau de maîtrise par compétence, pour en dresser la liste et ainsi construire un « Who’s Who de la technologie » au sein de l’organisation. Une fois l’outil mis en place, iI devient possible d’identifier les points de vulnérabilité du portefeuille des compétences et des expertises de l’organisation : effectif par compétence clé, distribution du niveau de maîtrise selon les porteurs de compétence, tranche d’âge des experts et risque de perte de compétence par départ en retraite, etc. Il devient également possible de systématiser la mise en réseau des experts et la construction de parcours de compagnonnage pour les jeunes talents, ceux appelés à devenir les futurs experts techniques, en facilitant les processus de transmission par leurs ainés.


Et c’est ainsi qu’apparaît l’humilité des experts techniques.


Concrètement le Who’sWho de la technologie prend la forme d’un ensemble de CV des acteurs techniques : chercheurs et ingénieurs R&D, ingénieurs de production, bureaux des méthodes, directions techniques, acheteurs spécialisés, technico-commerciaux, etc. Ces CV ont naturellement un format particulier, mettant l’accent sur les compétences scientifiques et techniques portées par un salarié disposant d’une entrée dans le Who’s Who de la technologie.


Pour simplifier le processus d’élaboration du Who’s Who de la technologie, le choix est fait de procéder par questionnaire adressée à tous les acteurs techniques du groupe, leur proposant de rédiger leur CV technique sur une base d’auto-déclaration et d’auto-évaluation. Cela se fait à partir d’une liste des compétences attendues dans le groupe, avec bien sûr possibilité d’y rajouter des entrées, et d’une échelle prédéfinie de niveau de compétence, par exemple de 1 (connaissances de base) à 5 (expert international).


Y est ajouté une question apparemment anodine, celle consistant à demander au répondant de citer, pour chaque compétence revendiquée, les 2 ou 3 experts du groupe qui, à ses yeux, sont les plus pointus.


De là résulte un constat fascinant : les experts mis en avant par leurs collègues, c’est-à-dire ceux le plus souvent cités par les autres pour leur expertise sur une compétence spécifique, s’auto-évaluent assez systématiquement sur leur propre fiche de CV à des niveaux intermédiaires et rarement au niveau le plus élevé.


Ce constat est intéressant. Peut-être faut-il y voir la capacité des experts techniques à avoir la pleine conscience des limites de leur savoir et de leur savoir-faire. Je n’insinue pas qu’il en irait nécessairement différemment dans les autres secteurs de compétence de l’entreprise, mais la question mérite d’être posée.


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
de Thomas Durand

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER