La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL BUSINESS Cap décideurs Systèmes d'information : des...
https://player.vimeo.com/video/123457959?autoplay=1 Stephane-Jaubert-Systemes-d-information-des-investissements-strategiques-2397.jpg
28/04/201404:43
Xerfi Canal a reçu Stéphane Jaubert, vice-président chez CGI.

Dans les entreprises françaises, la direction des systèmes informatiques n'est pas toujours considérée à sa juste valeur. Non, ce n'est pas qu'un centre de coût, contrairement à ce que perçoivent la plupart des dirigeants. Au contraire, il s'agit là d'un véritable centre d'investissement stratégique. Alors pour déconstruire le cliché, Xerfi Canal a reçu Stéphane Jaubert, vice-président chez CGI.

Comment s'est installée l'idée que le DSI n'était qu'un centre de coût et qu'il n'y ait pas encore eu de prise de conscience sur son intérêt stratégique ?

Je pense qu'il y a avant tout une dimension culturelle à ce problème. Dans beaucoup d'entreprises encore, on appelle le DSI quand on a un problème d'imprimante ! Et quand le DSI fait partie du top management ? ce qui est rarement le cas -, il fait souvent l'objet de plaisanteries liées aux technologies. C'est peut-être lié à une question d'âge moyen du capitaine qui perçoit mal les enjeux de productivité et d'innovation liés aux outils numériques. En fait, l'informatique est encore associée à une activité rébarbative. On sait que c'est important, mais on ne sait pas toujours dans quelle direction aller quand il s'agit de stratégie et d'investissement.

Pourtant, nous sommes à l'ère numérique, ces enjeux sont incontournables ! Que dire aux dirigeants réticents pour les convaincre de s'en emparer ?

Il faut reconnaître que l'informatique traditionnelle est tournée vers les systèmes de gestion. Ce qui a changé, c'est qu'aujourd'hui toutes les entreprises et leurs produits ont vocation à être connectés. Dans ce contexte, la DSI devient aussi stratégique que la logistique par exemple.

Mais tout cela demande des investissements lourds ! Et du temps !

Oui, c'est aussi ce qui freine. Ce sont des projets complexes et conséquents. Un exemple : pour une banque de détail traditionnelle, le développement d'une application va nécessiter une centaine de millions d'instructions informatiques réfléchies et écrites une à une à la main. Autre exemple : dans le domaine des télécommunications, la gestion de la facturation peut nécessiter 100 millions de lignes de code. Et une seule de ces lignes qui n'est pas dans le bon ordre peut entraîner l'arrêt complet des opérations d'une entreprise. il y a parfois une méconnaissance, un défaut d'apprentissage du top management qui perçoit ces projets informatiques comme des projets qui n'en finissent pas, voire qui n'aboutissent jamais. Mais les gains de productivité qu'une entreprise peut réaliser grâce au numérique sont bien réels !

On a parlé des entreprises françaises. Est-ce que l'importance stratégique des systèmes d'information est mieux perçue à l'étranger ?

Oui effectivement. Aux Etats-Unis, des développeurs comme Larry Page ou Mark Zuckerberg sont des vedettes.  En France, on ne leur connaît pas d'équivalent parce que les hommes et les femmes derrière les technologies ne sont pas valorisés directement pour ce geste précis. Pourtant, le numérique devrait être à l'origine de 36.000 créations nettes d'emplois à l'horizon 2018. Il y a sans doute un déficit d'éducation. En France, la programmation est absente des programmes scolaires alors que la Finlande a annoncé dernièrement que les cours de code commenceront dès le secondaire. Les jeunes générations utilisent tous des smartphones ou des tablettes mais ne s'interrogent pas sur les technologies qui les font fonctionner. Je dirais même qu'en tant que citoyen, même si des efforts sont en cours, le retard dans l'action m'inquiète pour l'avenir de la France.

Les systèmes d'information sont appelés à jouer un rôle croissant dans l'entreprise comme dans l'ensemble de la société. Il y a donc une urgence à sensibiliser sur ces enjeux. Sous peine de voir la France manquer le coche dans la compétition mondiale.

Stéphane Jaubert, Systèmes d'information : des investissements stratégiques, une vidéo Xerfi Canal


Mots clés : Economie numériqueConseilManagementDSICGIStratégieSystèmes d'informationsServices informatiques

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier