La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décoder l'éco Rigueur et qualité...
https://player.vimeo.com/video/122899792?autoplay=1 Pascale-Mollo-Rigueur-et-qualite-allemandes-le-mythe-a-l-epreuve-des-faits-1801.jpg
17/09/201303:17
Xerfi Canal présente l'analyse de Pascale Mollo, chargée de mission Xerfi

La chancelière Angela Merkel a installé l'Allemagne dans une position dominante en Europe. Sa probable réélection pour un 3e mandat consacre cette hégémonie. Qui dit hégémonie dit exemple à suivre pour ses voisins. Et pourtant, tout n'est pas si parfait Outre-Rhin, c'est l'économiste Michel Volle qui nous le rappelle sur son blog volle.com.

Prenons l'industrie allemande. Elle est mondialement réputée par la fameuse Deutsche Qualität. L'Eurofighter, le rival du Rafale, vient pourtant sérieusement écorner le mythe. La Bundeswehr, cliente du consortium qui fabrique l'avion en Bavière, a dû corriger elle-même ses défauts après livraison. Et pas n'importe quels défauts puisqu'il s'agit entre autres des fuites dans les réservoirs ou d'erreurs dans le logiciel de bord. Et que dire de Siemens? En mai 2013, une pale d'une de ses éoliennes vendues en Californie s'est détachée et a chuté sur une route. Heureusement, les 11 tonnes de métal n'ont pas fait de victimes. Quant aux trains haute vitesse que Siemens devait livrer à la Bundesbahn, la compagnie ferroviaire les attend toujours car ils ne sont pas conformes. Et le retard s'accumule?

Les Allemands ne sont effectivement pas toujours à l'heure. Encore une preuve ? En attendant une hypothétique mise aux normes en 2014, le nouvel aéroport international Brandenburg Willy Brandt de Berlin tourne à vide, sans avions ni voyageurs. Mais il coûte la bagatelle de 20 millions d'euros par mois.

L'Allemagne, c'est aussi l'honnêteté, un respect jusqu'au boutiste des règles. Les piétons ne traversent pas au rouge, même s'il n'y a pas de circulation. Mais certains ont moins de scrupules, comme ces employés de la HSH Nordbank de Hambourg qui ont mis des images pédophiles sur l'ordinateur du directeur à New York pour le faire évincer de son poste. Ou encore ceux de la Deutsche bank accusés de fraude fiscale et de blanchiment d'argent.

Quant à la corruption, c'est bien connu, elle gangrène les pays du tiers monde et l'Europe du Sud et de l'Est. Mais c'est un peu vite oublié les dessous de table qui ont accompagné les ventes de sous-marins, de camions ou de machines Ferrostaal, une filiale du constructeur MAN, à des pays comme le Venezuela, à la Grèce et à la Croatie. Dans le même registre, nous pourrions aussi évoquer le trafic du prestigieux titre de « Doktor » qui se monnaye aux alentours de 10 000 euros.

Nous pourrions poursuivre cet inventaire à la Prévert en parlant des inégalités de revenus, des problèmes de l'enseignement ou encore de la santé financière de Länder. Ou encore cette tendance à vouloir à tout prix ériger l'Allemagne en modèle absolu. Une tendance que les Allemands partagent avec bon nombre de ses admirateurs dans toute l'Europe?

Pour aller plus loin, consulter l'article sur le blog de Michel Volle, Tout ne va pas si bien que ça en Allemagne

Pascale Mollo, Rigueur et qualité allemandes : le mythe à l'épreuve des faits, une vidéo Xerfi Canal

En savoir plus

Mots clés : Europe / Zone euro

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier