Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


L'impôt confisqué : mais où est donc passé le "pognon"

Enregistré le vendredi 20 mars 2020 . 3 min. 30

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Longtemps, le consentement à l’impôt allait de soi. Il est devenu un sujet central dans le débat fiscal. Il y a ceux qui défendent une taxation des grandes fortunes…
 …parce que le creusement des inégalités discrédite le système fiscal.
Il y a ceux qui préconisent la refonte de ce même système fiscal, trop complexe et trop lourd…
 …parce que les citoyens acceptent de moins en moins les prélèvements effectués dans une grande opacité.

Rappelez-vous les Gilets jaunes, en novembre 2018. Dans une vidéo virale, Jacline Mouraud harangue le pouvoir : « Qu’est-ce que vous faites du pognon ? »

Cette question fiscalo-métaphysique ouvre la crise sociale la plus violente de notre histoire contemporaine. Encore Président, François Hollande avait dressé un bon diagnostic: les contribuables considèrent qu’ils n’en ont pas pour leur argent.

Ils comprennent intuitivement que la contrepartie palpable de leurs impôts n’est plus d’abord la fourniture de biens et services collectifs…
…mais plutôt un outil pour changer la société… sans eux.


En janvier 2019, lors du Grand débat, une note de Bercy dresse un état des lieux sur la fiscalité et les dépenses publiques…


Qu’apprend-on dans cette note ?


Que sur 1000 euros de dépenses, les retraites – premier poste – pèsent 268 euros ! Ce constat sera vite oublié lorsque Matignon présente le régime à point afin… de contrôler le poids de pensions dans le PIB. Les Français se mettent en colère.


Comment s’en sortir ?


Renseigner le citoyen sur la destination de ses impôts, c’est bien. Informer le législateur ou l’élu des préférences budgétaires du contribuable, c’est mieux.


C’est par exemple ce que propose GenerationLibre. Le think tank libéral s’inspire du philosophe allemand Sloterdjik, pour qui l’érosion du consentement à l’impôt tient, je cite,…
 …à « l’humiliation chronique qu’on fait subir aux classes moyennes », financeurs de la cohésion sociale mais priées de payer sans mot dire.


La solution ?


Une consultation budgétaire citoyenne… au cours de laquelle les contribuables affecteraient une partie de leur impôt sur le revenu à une des missions de l’Etat.


Parce que, dit le think tank, l’impôt ne devrait pas être un « chèque en blanc » a` destination du secteur public. En poussant à l’extrême le raisonnement, l’impôt passe d’une logique de confiscation à une logique de don…


Utopique ? Peut-être. Ce fléchage est d’ailleurs juridiquement impossible aujourd’hui...


Mais d’autres options sont envisageables. Lors des élections municipales, les promesses de « budgets participatifs » se sont ainsi multipliées. La collectivité alloue de l’argent pour réaliser les projets proposés et votés par les citoyens.


Révolutionnaire ? Peut-être. Mais moins que les révoltes fiscales, devenues chroniques


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER