Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les entreprises du Mittelstand allemand connaissent un succès remarquable. Les 1.000 à 1.500 PME et ETI qui le composent représentent plus de 30% du chiffre d’affaires et 40% des exportations de l’économie allemande. Comment ces entreprises de taille moyenne arrivent-elles à damer le pion à des concurrents qui disposent de beaucoup plus de ressources ? Leurs recettes du succès sont bien connues. Elles sont au nombre de trois.


Premièrement, les entreprises du Mittelstand utilisent une stratégie de focalisation. Plutôt que de répartir leurs ressources entre plusieurs activités, elles les concentrent sur une seule activité. Cela leur permet d’innover et de conserver une longueur d’avance sur leurs concurrents, même s’ils ont plus de ressources qu’elles.


Deuxièmement, les entreprises du Mittelstand ne se cantonnent pas au seul marché allemand. L’exportation est une composante centrale de leur stratégie. Elles réalisent 23% des exportations des PME et ETI européennes … contre seulement 10,5% pour les PME et ETI françaises. Ce succès est d’autant plus remarquable que le coût de la main d’œuvre est très élevé en Allemagne.


Troisièmement, les entreprises du Mittelstand donnent systématiquement la priorité au long terme. Cette orientation conditionne en grande partie la manière dont elles traitent leurs salariés. Par rapport aux PME et ETI françaises, elles investissent plus dans la formation et impliquent plus leurs salariés dans les processus de décision. In fine, cela favorise l’engagement et réduit le ‘turnover’.


Le succès des entreprises du Mittelstand est donc assez facile à expliquer. Comme on l’a vu, il repose sur une combinaison de focalisation, d’exportation et d’approche de long terme. Mais l’arme secrète des entreprises du Mittelstand se situe peut-être ailleurs. 42% d’entre elles recourent en priorité à l’autofinancement … contre seulement 22% pourles PME et ETI françaises. Leur actionnariat familial leur donne donc l’autonomie nécessaire pour déployer leur stratégie de long terme sans rendre de comptes à court terme.


En bref, ce n’est pas uniquement la stratégie des entreprises du Mittelstand qui leur confèrent un avantage concurrentiel par rapport aux PME et ETI françaises. C’est également la manière dont elles sont financées … une caractéristique beaucoup plus difficile à modifier que la stratégie.
 
Source : De Massis, A., Audretsch, D., Uhlaner, L., & Kammerlander, N. (2018). Innovation with Limited Resources: Management Lessons from the German Mittelstand. Journal of Product Innovation Management, 35(1), 125-146.


Publié le mercredi 27 avril 2022 . 2 min. 36

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :