Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Innovation technologique et reconception des produits

Publié le mercredi 12 juillet 2017 . 4 min. 26

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Si vous allez visiter le musée des Arts et Métiers au Cnam à Paris, rue de Turbigo, ne manquez pas l’allée des transports. Vous y verrez le Fardier de Cugnot. C’est le seul exemplaire de la première machine jamais fabriquée, capable de se mouvoir par elle-même, grâce à la puissance de la vapeur, et qui visait à transporter des fardeaux, en l’occurrence des canons à des fins évidemment militaires. Ce prototype a fonctionné pour une démonstration faite en 1770 à Vanves devant Choiseul, secrétaire d’état à la guerre de Louis XVI. Il fallait 1h30 pour chauffer la bouilloire avant de pouvoir démarrer, la vitesse de déplacement était de l’ordre de 4 km/h. Le prototype fonctionnait mais ses performances ont déçu. Et pourtant on y trouve déjà le concept de piston, de soupape, de transformation du mouvement linéaire en mouvement rotatif, de marche arrière, …


Sitôt imaginé et réalisé, ce concept d’automobile, le premier au monde, fut abandonné. Nous étions 30 à 50 ans avant la locomotive sur rail et un siècle avant les vrais débuts de l’automobile. Une belle occasion manquée. Clément Ader, dont l’Avion III est aussi présenté dans l’escalier au-dessus du Fardier de Cugnot, aura la même désagréable expérience en tentant de faire décoller son appareil devant des militaires sceptiques en 1897 au camp de Satory en région parisienne. Les traces des roues dans la boue s’étaient bien allégées, suggérant la portance de l’air, mais pas suffisamment pour convaincre, surtout après un chavirage malheureux qui mit fin à la démonstration.


C’est là le résultat d’un manque de capacité à reconnaître le potentiel d’une idée, voilé par les piètres performances de ses premières réalisations. Le génie humain est capable de créativité, d’inventivité et même d’innovation. Mais l’inertie collective peut venir à bout de la capacité de persuasion et de l’énergie des esprits les plus novateurs.


Dans la même allée des transports, vous trouverez un des premiers véhicules automobiles de la fin du 19eme siècle. En l’observant avec attention, on se rend vite compte des limites de l’effort de conception des ingénieurs de l’époque. La puissance de la vapeur permettait de concevoir un dispositif de propulsion qui pouvait remplacer la traction animale qui avait prévalu depuis des siècles ? Fort bien. Les ingénieurs ont pris une carriole à bras tirée par un cheval, ont placé un moteur à vapeur sous le siège arrière, à la place de la malle, ont enlevé le cheval et coupé les bras de la carriole. C’est tout. Bien sûr le pas en avant était majeur depuis Denis Papin et Cugnot. Mais les ingénieurs de l’époque se sont contentés de plaquer le dispositif à vapeur sous le véhicule existant, sans repenser l’ensemble du concept de véhicule jusque-là hippomobile et désormais automobile.  Ils ont collé une pièce rapportée, un patch innovant en quelque sorte.


La créativité humaine est une source extraordinaire d’idées nouvelles et, par-là, d’inventions dont certaines donneront des innovations. Pourtant, à l’évidence, cette créativité a ses limites quand il s’agit de passer à l’acte. Le Fardier de Cugnot, l’avion de Clément Ader, l’automobile comme une simple carriole aménagée par des bricoleurs de la vapeur... Il faut du temps pour convaincre et il faut du temps pour reconcevoir l’offre globale et l’expérience client-utilisateur quand survient une révolution technologique.


Mais reconnaissons que ce n’est pas toujours facile. L’enseignement à distance en constitue un exemple éclatant. Les technologies digitales offrent la possibilité de repenser totalement nos méthodes d’enseignement et de formation. Pourtant, pour l’heure, au principal, nous complétons le format pédagogique traditionnel en postant des vidéos de cours et des matériaux pédagogiques complémentaires sur des plateformes Internet à l’attention des étudiants. Nous refaisons comme pour la carriole à bras rencontrant la puissance de la vapeur : nous bricolons encore au lieu de nous mettre à vraiment repenser notre conception globale du processus de formation et d’apprentissage…


Les dernières vidéos
Stratégie

Les dernières vidéos
de Thomas Durand

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER