La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Pas de crise pour la...
https://player.vimeo.com/video/122380821?autoplay=1 Philippe-Gattet-Pas-de-crise-pour-la-chirurgie-esthetique-1650.jpg
06/06/201303:26
Xerfi Canal présente l'analyse de Philippe Gattet, directeur d'études Xerfi

Affaire PIP ou pas, la chirurgie esthétique ne connaît pas la crise. Selon les prévisions de Xerfi, la bonne tenue de la demande soutiendra l'activité des cliniques spécialisées, qui progressera de 4% par an d'ici 2015. Mieux : en dépit du scandale sanitaire, l'augmentation mammaire reste la première opération de chirurgie esthétique en France, devant la lipoplastie, la chirurgie des paupières et du nez. Les candidates à l'opération auraient pourtant pu être sérieusement refroidies par ce scandale, qui a éclaté en 2010. La société PIP, incarnée par son sulfureux fondateur Jean-Claude Mas, était alors rattrapée par la justice. Elle avait vendu des prothèses mammaires défectueuses à l'origine d'un taux de rupture anormalement élevé des implants causant de graves inflammations. Or, on estime que 30 000 femmes sont porteuses de ces prothèses en France. Près de la moitié d'entre elles ont d'ailleurs dû subir une opération d'explantation. Face à une crise d'une telle ampleur, les craintes des suites opératoires sont bien évidemment devenues plus intenses parmi les Françaises désireuses de subir une intervention. Mais moins que l'on n'aurait pu le penser. Les ventes de prothèses mammaires ont simplement décéléré. Mais il n'y pas eu d'inflexion de la courbe. En France, le rythme de croissance devrait se situer aux alentours de 4% ces deux prochaines années, alors qu'il oscillait entre 5 et 15% depuis 20 ans. Le segment est simplement devenu moins dynamique que les autres. Pour donner un ordre d'idée, tous matériels confondus, la croissance devrait en effet atteindre 10% au niveau mondial. L'après-scandale PIP a été marqué par la mise en place d'une règlementation plus sévère pour restaurer la confiance. Les modes de certification des dispositifs médicaux ont notamment été renforcés. Mais si cette demande se confirme, elle pourrait ne pas bénéficier aux cliniques françaises. En effet, depuis le 1er octobre 2012, les interventions esthétiques sont soumises au taux normal de TVA de 19,6 et 20% dans quelques mois, alors qu'elles en étaient exonérées auparavant. Quand on sait qu'une opération de pose d'implants mammaires coûte entre 2 000 et 6 000 euros, cela représente un surcoût non négligeable de 400 et 1200 euros. Or, 52% des Français voient déjà les tarifs élevés comme une raison de ne pas recourir à une opération. Deux possibilités s'ouvrent alors : ou bien les praticiens rognent leurs marges et lissent cette hausse des prix, ou bien les candidates à l'opération se tourneront vers des opérations low-cost, à l'étranger. Plusieurs agences de voyage spécialisées comme Estetika Tour ou Makeover Travel proposent déjà des offres incluant l'intervention, le séjour et les soins post-opératoires au Maghreb ou en Europe de l'est. Et les tarifs affichés sont deux fois moins élevés que ceux pratiqués pour la seule réalisation de l'acte en Europe. Aujourd'hui, ces offres ont donc toutes les raisons de trouver leur demande en France, deuxième marché de la médecine et de la chirurgie esthétique en Europe derrière l'Italie, avec près d'un demi--million d'interventions par an. Un marché important, mais qui risque de se déplacer hors de nos frontières si les Français confirment ces prochaines années leur intérêt actuel pour la chirurgie esthétique.

Philippe Gattet, Pas de crise pour la chirurgie esthétique, une vidéo Xerfi Canal

 



En savoir plus

Mots clés : Santé : Services et industrie

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier