La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL BUSINESS Secteurs & marchés Le marché des objets...
https://player.vimeo.com/video/124046104?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-Le-marche-des-objets-connectes-pour-le-bien-etre-et-le-sport-3428.jpg
12/03/201503:32

Xerfi Canal TV présente l'analyse d'Alexandre Boulègue, directeur adjoint Xerfi France

 

Les objets connectés pour le bien-être et le sport ne seront pas le marché de masse espéré d’ici 2016. C’est le grand enseignement de cette étude de Xerfi. Alors c’est vrai : tensiomètres connectés,  traqueurs d’activité ou  balances intelligentes, notamment,  envahissent les rayons des distributeurs. Et si les ventes de ces objets connectés vont connaître une ascension fulgurante, rien à voir avec le bond des derniers produits technologiques en date comme les smartphones et les tablettes. En réalité, il s’agit d’une juxtaposition de marchés de niches avec des dynamiques et des caractéristiques bien différentes, selon notre analyse. Le seul produit qui semble pour l’instant sortir du lot est la montre connectée. Celle-ci devrait truster l’essentiel des revenus ces prochaines années et préfigurer le déclin des bracelets d’activité à moyen terme, selon nos prévisions. Pourtant, malgré les fortes attentes des technophiles et les discours marketing bien rôdés des acteurs, il existe des freins au développement de la smartwatch. Je pense entre autres à son autonomie limitée, à l’absence de nouveaux usages innovants par rapport aux autres appareils connectés, au réseau de distribution restreint ou encore  à la réticence des principaux horlogers à se positionner sur le créneau.

 

Les objets connectés pour le bien-être et le sport ne sont en réalité que des innovations incrémentales. En clair, ce ne sont pas des innovations de rupture. Ce sont de nouvelles fonctionnalités et usages intégrés à des produits existants. Pour bien comprendre, prenons l’exemple de la balance connectée. Et que propose-t-elle ? Hé bien d’accéder sur son smarphone à l’historique de ses mesures et de les partager avec le personnel médical. Il s’agit donc d’une extension de la gamme des balances traditionnelles. Ce qui veut dire que le principal moteur de croissance des ventes c’est la durée de renouvellement du produit de base . Pour stimuler la demande, les spécialistes des objets connectés comme Withings ou Fitbit mettent en avant les nouveaux usages de leurs produits.  En d’autres termes, ces spécialistes doivent être appréhendés comme des nouveaux entrants et non comme des créateurs de nouveaux marchés.  Quant aux insiders comme Terraillon ou Visiomed par exemple, ils doivent intégrer cette évolution technologique à leur gamme de produits pour augmenter leurs ventes et améliorer leurs marges.

 

Les spécialistes des objets connectés ne seront pas les Facebook et Google de demain. Certes, ils affichent des taux de croissance très élevés. Mais leurs moyens financiers sont modestes et leur marque peu connue du grand public. Ils sont de fait pris en tenaille entre les fabricants d’articles de sport, les acteurs de l’électronique grand public et les fabricants de dispositifs médicaux d’auto-mesure. Les pure players des objets connectés ont pourtant plusieurs cartes à jouer. La première, c’est de miser sur les codes du luxe pour en faire des objets statutaires. C’est ainsi que Misfit n’hésite pas à décorer ses derniers traqueurs d’activité de strass et de paillettes mais aussi de diamants.  Autre carte à jouer : l’élargissement des circuits de distribution aux rayons santé et bien-être des grandes surfaces mais aussi aux pharmacies. Enfin, dernière stratégie gagnante : se positionner au cœur de l’écosystème de la télésanté.

 

 

Alexandre Boulègue, Le marché des objets connectés pour le bien-être et le sport, une vidéo Xerfi Canal TV


En savoir plus

Mots clés : CroissanceObjets connectésConcurrenceSmartwatch

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier