La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Le graphique Comprendre les effets des...
https://player.vimeo.com/video/120247388?autoplay=1 Comprendre-les-effets-des-bulles-financieres-dans-les-pays-avances-3095.jpg
04/12/201403:06

Cela fait 20 ans que la croissance des pays développés est portée ou maintenue à flot à coup de bulles successives. Deux exemples : fin des années 90 c’est la bulle internet. Milieu des années 2000 c’est celle de l’immobilier. Et toujours derrière ces bulles, les débordements de la finance : sans ses excès, l’économie occidentale aurait été en sous-emploi structurel comme aime le rappeler l’économiste Larry Summers. Cet effet dopant des bulles a pour origine la baisse prolongée et profonde des taux d’intérêt entamée au milieu des années 80. Cette décrue a été d’abord provoquée par le changement de cap de la politique monétaire américaine. Mais, il ne faut surtout pas oublier le déversement massif de l’épargne du Japon premier créancier du monde au tournant des années 90. Enfin, il faut rappeler la désinflation généralisée des pays développés. Tous ces éléments vont doper les marchés actions au cours des années 1985-2000. Des bourses qui prennent goût à des rendements de près de 15%. Ce sont les effets richesse qui vont alors booster la croissance. Des effets qui atteignent des sommets dans les pays où la détention de l’épargne sous forme d’action est très forte. C’est le cas dans les pays dotés de système de retraite par capitalisation. Ce gonflement des patrimoines sert aussi de levier au développement du crédit. La consommation et l’investissement sont sur-vitaminés par cette exubérance financière et stimulent la croissance. Dans le même temps, l’irruption de la révolution internet propulse la rentabilité de certaines entreprises comme Apple ou Google à des niveaux record. Le mouvement de hausse de la bourse s’emballe et s’auto-retient. Tout le monde y croit, et cela fait encore monter les cours. Après l’explosion de la bulle de la nouvelle économie en mars 2000, le jeu se reporte sur l’immobilier. Une nouvelle boucle se met alors en place, effets richesse, consommation investissement… on connaît la suite…et la catastrophe des subprimes. En arrière-plan de ce jeu d’emballement à répétition, les banques centrales jouent un rôle clé. En fournissant toujours plus de liquidité, en faisant exploser la taille de leur bilan, elles évitent aux économies de payer le véritable prix de l’explosion des bulles. C’est un cercle vicieux fondamentalement malsain, qui sous couvert de sauvetage de l’économie réelle, crée les conditions de la bulle suivante. Mais il faut attirer l’attention sur un autre mécanisme qui entretient ce régime instable : les entreprises cherchent des rentabilités financières en ligne avec leur valorisation ou survalorisation boursière. Pour atteindre cet objectif, les masses salariales sont comprimées. Cela provoque une inflation de plus en plus faible, voire un risque de déflation. Une menace qui pousse les banques centrales à baisser leurs taux directeurs, et à mener des politiques monétaires très accommodantes. Les taux sont aujourd’hui au plus bas dans les pays avancés. Des pays développés qui sont enfermés depuis près de 20 ans dans ce cycle infernal d’une régulation par les bulles financières. Un régime qui devient de plus en plus chaotique et dont il faudra bien sortir un jour.

 

Le Schéma, Comprendre les effets des bulles financières dans les pays avancés, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : EconomieBulle financièreBanque centraleEffet richesseBourse

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier