La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché des biocarburants...
https://player.vimeo.com/video/264416531?autoplay=1 Jeremy-Robiolle-JRO-Le-marche-des-biocarburants-a-l-horizon-2021-7502.jpg
15/05/201803:01

Selon la nouvelle étude Xerfi France, le marché des biocarburants arrive à une étape cruciale de son évolution. Fort d’un tissu industriel puissant, le pays a pu jusqu’ici compter sur un approvisionnement diversifié de matières agricoles, tandis que les stations-service sont toujours plus nombreuses à se convertir aux carburants à forte teneur en biodiesel ou bioéthanol. La hausse des objectifs d’incorporation de biocarburants dans les carburants traditionnels a également joué favorablement tout comme le regain d’attractivité tarifaire vis-à-vis des produits pétroliers conventionnels. À tel point que le chiffre d’affaires de la filière française des biocarburants a rebondi en 2016-2017 selon l’étude.

 

Oui mais voilà. Si la production tricolore est repartie à la hausse dans la filière éthanol, elle s’érode d’année en année dans la filière biodiésel. Une divergence qui devrait s’accentuer dans les années à venir compte tenu du durcissement de la fiscalité autour du gazole. Autre menace à prendre en compte pour les acteurs de ce marché : la concurrence de plus en plus vive d’autres grands producteurs mondiaux, comme le Brésil, qui nourrissent de fortes ambitions et s’apprêtent à soutenir massivement leurs industries nationales. N’oublions pas également l’irrésistible ascension des motorisations électriques dans les véhicules qui participera au reflux déjà bien engagé de la baisse de consommation de carburants en France… Autant de facteurs qui vont contraindre la filière française des biocarburants à se transformer. Et cela concernera tous les acteurs de la filière sans exception, c’est-à-dire aussi bien les compagnies pétrolières (comme Total), que les groupes coopératifs agricoles (à l’instar de Cristal Union ou Tereos) ou les agro-industriels (tels Avril ou Roquette).

 

Finalement, quels sont les leviers actionnés par les producteurs pour s’adapter à cette nouvelle donne ? Les experts de Xerfi France en ont décrypté plusieurs dans leur étude. Citons d’abord l’optimisation des activités existantes avec la modernisation des équipements pour réduire les dépenses d’énergie et les pertes matières. 2e axe : le développement des biocarburants avancés pour notamment répondre aux besoins de nouveaux marchés clients. C’est le cas par exemple du biokérosène dans l’aviation civile. Citons aussi les travaux de recherche dits de deuxième et troisième génération autour de la transformation de la lignocellulose, des huiles végétales hydrogénées et du biométhane carburant qui semblent les plus avancés. 3e axe crucial : la sécurisation des approvisionnements en matière agricoles grâce par exemple à un rapprochement avec des agriculteurs ou des producteurs de déchets, ou encore par l’intégration des phases amont de la chaîne de valeur. Bref, les acteurs se battent pour préserver leurs positions et continuer à jouer les premiers rôles…


Mots clés : Energie / EnvironnementPétroleCarburantBiocarburantsBiodieselbioéthanol

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier