La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Les marchés de la robotique...
https://player.vimeo.com/video/336107059?autoplay=1 Philippe-Gattet-Les-marches-de-la-robotique-en-France-306345686.jpg
11/06/201903:46

Les robots ne cessent de conquérir de nouveaux territoires selon l’étude Xerfi France. Les progrès technologiques, les avancées en matière d’intelligence artificielle, sur fond de baisse des prix des capteurs, banalisent ces équipements qui se diffusent dans l’industrie, certes, mais aussi dans les services à destination des professionnels ou des particuliers. Dans le médical, la logistique, l’inspection, l’agriculture ou encore l’accueil, de nouvelles solutions robotisées se développent à vitesse grand V. Les robots compagnons, notamment pour les personnes âgées, offrent pour leur part de belles promesses de développement même s’ils demeurent encore une niche de marché. Quant aux robots industriels et médicaux, deux segments matures, ils sont en pleine expansion. Environ 5 000 robots multifonctions ont été livrés en 2018 en France pour la seule industrie manufacturière, ce qui représente un volume record pour l’Hexagone qui se hisse au 3e rang des débouchés des fabricants de robots industriels en Europe, derrière l’Allemagne et l’Italie.


Mais le diable se cache dans les détails. D’abord parce que ce volume ne représente que 1,2% du marché mondial. Ensuite parce que ces bons chiffres ne résultent que d’un effet rattrapage. Le pays apparaît en effet clairement en retard. Disons-le, il a même raté le virage de la robotique industrielle. Ses sites de production comptent parmi les moins robotisés des pays avancés et tous les fabricants de robots industriels de poids sont étrangers (et plus précisément japonais, allemands, coréens, chinois ou américains). La situation ne paraît pas non plus très bien engagée dans la robotique de service, où aucun des leaders mondiaux ayant déjà émergé n’est français, en dehors d’ECA Robotics dans le domaine spécifique de la défense. Mais dans le même temps, une redistribution des cartes semble possible tant les évolutions technologiques sont profondes et les marchés émergents nombreux dans la robotique de service. Et avec ses capacités de recherche de très haut niveau, son terreau d’ingénieurs de qualité et son tissu florissant de start-up — soutenues notamment par Bpifrance — l’Hexagone présente de nombreux atouts pour constituer une filière robotique digne de ce nom.


Pour se développer, les acteurs des deux grandes filières — la robotique industrielle et la robotique de services — bénéficient d’une demande intérieure dynamique eu égard au retard des industriels français pour robotiser certains de leurs process et à des conditions fiscales avantageuses pour investir. Les roboticiens peuvent aussi conquérir les PME-ETI et les secteurs peu robotisés comme l’agroalimentaire. Le monde médicale, la logistique ou encore le secteur agricole s’équipent également en robots afin d’accroître leur performance opérationnelle. Pour les spécialistes des robots de services à usage personnel, le salut semble plutôt s’orienter vers l’aide à la dépendance et le BtoB. Reste que la plupart des pépites commencent seulement à s’engager dans l’étape d’industrialisation de leurs produits alors que les capitaux manquent souvent à ce stade pour assurer leur montée en puissance et les aider notamment à s’internationaliser. En pleine vallée de la mort, de nombreuses défaillances se produisent tandis que certaines pépites sont acquises par des acteurs étrangers. Ces pépites vont également devoir faire face à la riposte des leaders historiques des marchés présentant un important potentiel de robotisation. Je pense là aux géants des équipements médicaux et du machinisme agricole qui se mettent dorénavant en ordre de bataille…


En savoir plus

Mots clés : IndustrieServicesHigh techFranceRobotiqueEurope Robotisation

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier