La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Global Les fabricants de robots...
https://player.vimeo.com/video/209704925?autoplay=1 Kathryn-McFarland-KMC-Les-fabricants-de-robots-industriels-6067.jpg
25/04/201704:05

Xerfi Global a récemment publié une étude sur le secteur mondial de la robotique industrielle, dont les ventes en volume ont bondi de plus de 13% en 2016.


La croissance du secteur est liée à plusieurs facteurs. Côté demande, la modernisation des usines manufacturières, la recherche continue de gains de productivité et de qualité, les tensions croissantes sur le marché du travail de nombreux pays, ainsi que le recours grandissant aux robots pour assumer des tâches pénibles et dangereuses tirent la croissance des ventes, tandis que le raccourcissement des cycles de vie des produits et la course à une plus grande variété de produits augmentent les besoins de flexibilité qu’offre l’automatisation. Côté offre, la baisse des prix,  l’élargissement continu des gammes de robots, et la multiplication de nouvelles applications dans le champ de la collaboration homme-robot dopent également la demande en améliorant l’accès d’une clientèle plus large et diversifiée aux robots et services d’automatisation.


Le secteur de la robotique industrielle reste néanmoins peu mondialisé. La demande mondiale est fortement concentrée dans une poignée de pays : Chine, Corée du Sud, Japon, Allemagne et Etats-Unis. Ensemble, ces cinq pays concentrent actuellement plus de 75% de la demande mondiale. La Chine étant un moteur de croissance particulièrement important pour le marché : pressé par une pénurie grandissante de main-d’œuvre ainsi que des salaires manufacturiers en hausse rapide, et porté par sa politique de modernisation et amélioration industrielle dans le cadre de la stratégie « Made in China 2025 », le pays représentait à lui seul près d’un tiers de la demande mondiale en 2016, et devrait concentrer à l’horizon 2019 environ 40% des ventes unitaires mondiales, dont une part croissante sera fournie par des fabricants chinois de robots industriels.


L’environnement de marché paraît donc positif dans l’ensemble, bien que les incertitudes politiques et économiques actuelles ajoutent un élément d’incertitude sur l’avenir immédiat du secteur. Qu’en est-il cependant de l’environnement concurrentiel ? Au niveau mondial, la concurrence s’est intensifiée avec une pression sur les prix et  une course à l’innovation, à la conquête de nouveaux secteurs et de nouveaux champs d’application, ainsi qu’à une présence renforcée dans les marchés à forte croissance. Les leaders historiques du secteur se retrouvent par ailleurs de plus en plus en concurrence avec des nouveaux entrants comme les start-ups de la robotique, les acteurs issus des marchés émergents, ainsi que les géants de la technologie qui multiplient les incursions dans les systèmes d’usines intelligentes et autres technologies d’automatisation.


Dans ce contexte, les fabricants de robots industriels se focalisent sur un certain nombre de stratégies. En premier lieu, l’élargissement de leurs gammes de produits pour viser un plus grand nombre d’applications et d’industries clientes, ainsi que l’expansion internationale, avec un intérêt particulier pour l’Asie. Une attention grandissante est également accordée aux PME et ETI manufacturières par le biais de robots plus simples à manier et plus abordables en termes de coûts. Les entreprises de robotique cherchent également à se diversifier au-delà des pures applications industrielles en misant sur des segments prometteurs comme les robots assistants, la robotique médicale, les robots de loisirs ou de divertissement. La course à l’innovation reste donc importante, avec une hausse des dépenses de R&D et des acquisitions stratégiques pour acquérir ou consolider des positions de leadership technologique. En effet, le secteur a enregistré une vague record de consolidation en 2016, la valeur totale des acquisitions dans le secteur ayant plus que quintuplé par rapport à 2015. La valeur moyenne des acquisitions est elle aussi en hausse rapide, soulignant l’appétit croissant pour les gros acteurs du secteur et non plus uniquement les fabricants très spécialisés ou les start-ups.

 

Kathryn McFarland, Les fabricants de robots industriels, une vidéo Xerfi Canal.


Mots clés : Economie mondialeIndustrieHigh techIndustrieMarché SecteurEtudeRobots

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier